skip to Main Content
Pourquoi Et Comment Réaliser Un Business Plan Prévisionnel ?

Pourquoi et comment réaliser un business plan prévisionnel ?

Pour faire un business plan convaincant, il est important d’inclure une partie financière et une partie présentation de votre projet de création d’entreprise. Le business plan détaillera financièrement les chiffres clés et la viabilité de votre création d’entreprise. Cette projection financière est souvent appelée ou désignée par le terme “prévisionnel financier”.

Un business plan prévisionnel consiste à exposer ainsi la viabilité de votre projet d’entreprise. C’est la partie financière de votre business plan. Ce volet va permettre à votre banquier ou vos investisseurs de mesurer des indicateurs de rentabilité et ainsi, s’assurer de l’équilibre financier du projet à court, moyen et long terme. Il vous sera généralement demandé un business plan de 3 ans. C’est un outil indispensable pour obtenir un prêt professionnel.


Qu’est ce qu’un prévisionnel financier ?

Un prévisionnel, ou business plan prévisionnel est un document permettant à chaque entrepreneur qui se lance dans la création d’une activité de profiter des points forts suivants:

Bilan prévisionnel, un outil clé pour décrocher votre prêt bancaire

Le créateur de la société saura avec le bilan prévisionnel, si son projet est viable. Ce prévisionnel représente la synthèse qui déduira la viabilité du projet. Sans plan financier prévisionnel, le projet ne sera qu’un groupement d’idées du porteur de projet. Il sera donc impossible de prévoir si ce projet de création d’entreprise est viable ou pas.

Une synthèse utile pour le prêt professionnel

Votre prévisionnel sera l’unique document qui regroupe tous les éléments du projet pour une création ou reprise d’activité. C’est un résumé qui permet aux banques, investisseurs et associés potentiels, d’étudier et d’évaluer économiquement l’activité. Sans ce document, vos décisions, vos idées et vos actions n’auront aucun sens économique dans le court et long terme.

La preuve de sérieux auprès de vos interlocuteurs

Si vous documentez votre discours avec un prévisionnel alors vous présentez à tout le monde une preuve de sérieux. C’est un moyen qui permet de découvrir comment vous comptez mener au mieux votre activité avec les bonnes actions, ressources et prévisions.

 

Comment faire un budget prévisionnel ?

Avant d’attaquer le budget prévisionnel, le prévisionnel de trésorerie, le plan de financement prévisionnel, il y a certains points clés à maintenir à chaque étape de réalisation du budget prévisionnel.

Les 5 indicateurs financiers essentiels pour le business plan

Un business plan regroupe plusieurs informations capitales. Certaines sont de type financier, et les autres non. Le document en particulier, vise surtout le premier type de données, c’est-à-dire les indicateurs de finances du business plan. Nous pouvons compter une multitude et leur utilité dépend de l’interlocuteur qui utilisera le document (banque, investisseur, partenaire d’affaires …)

Pour récapituler, 5 indicateurs de finances sont notés dans les business plans par les banques :

Les outils nécessaires pour réaliser un compte prévisionnel

Pour pouvoir faire un compte de résultat prévisionnel complet pour convaincre vos interlocuteurs, vous pouvez réaliser votre business plan en ligne.

Le logiciel de création de business plan vous permet assez facilement de monter un prévisionnel financier. Il vous suffit de suivre les étapes dans le logiciel. Il va ensuite générer automatiquement vos tableaux financiers.

Si la méthode de l’outil d’accompagnement vous intéresse, laissez-vous tenter par un essai gratuit en cliquant ici.

Faire le tour des charges prévisionnelles

Pour réaliser un bon tableau budget prévisionnel, veillez à garder un niveau de cohérence et de sérieux pour une projection seine dans l’avenir en vous basant également sur vos études de marché. Votre idée de création d’entreprise doit adapter dès le départ un modèle économique en mode exploitation. Pour obtenir un prêt ou un crédit professionnel, positionnez-vous entre une situation optimiste et un cas pessimiste. Pour vos charges, n’oubliez pas les produits suivants :

  • Vos charges d’exploitation (approvisionnements de biens, les matières premières, toutes vos fournitures, les produits et même fournitures d’entretien…)
  • Toutes les Charges externes (inclus : factures, loyers, vos assurances…)
  • les Impôts et taxes
  • La totalité des frais de personnel (les salaires ainsi que les charges sur salaires)
  • Vos frais occasionnels ( déplacements, honoraires, frais publicitaires…)
  • Certaines charges exceptionnelles (comme les sinistres…)

Les charges à prévoir sont à mettre en opposition des recettes que vous estimez décrocher. Voici quelques sources de recettes :

  • Les produits considérés d’exploitation (l’ensemble des ventes, le CA prévisionnel)
  • Les produits de type financier (tous les intérêts perçus sur vos placements…)
  • Produits à titre exceptionnel (diverses subventions, aides…)

Quand vous aurez listé vos charges et vos recettes, vous obtiendrez un bilan négatif ou positif en fonction du côté qui prime sur l’autre. Dans les deux cas à envisager, des bénéfices et des pertes peuvent être anticipés.

 

A lire également : Comment décrocher un prêt bancaire pour créer mon entreprise ?

Back To Top