skip to Main Content
Comment Vérifier Que Mon Idée De Création D’entreprise Est Viable ?

Comment vérifier que mon idée de création d’entreprise est viable ?

Avant de se lancer dans la création d’une entreprise, chaque entrepreneur doit, après avoir trouvé son idée de création d’entreprise, se demander si cette dernière est viable.

En bref, pour évaluer la faisabilité de son projet, il doit s’interroger sur les moyens à sa disposition pour le financer et sur l’existence ou non d’un réel marché pour son service ou produit.

Trois éléments principaux vont aider à répondre à cette question :

  • le business plan qui permet de synthétiser son projet
  • le business model qui permet de définir sa proposition de valeur
  • l’étude de marché qui permet de connaître son environnement et ses acteurs

Au cours de cet article, nous allons présenter ces différents modèles et vous apporter quelques éclairages sur la manière de les mettre en œuvre.

Qu’est ce qu’un projet de création viable ?

On considère qu’une idée de création est viable :

  • quand elle est cohérente,  c’est-à-dire qu’elle répond aux besoins des clients, soit en proposant une idée innovante en plus de ce qui existe, soit une idée différente par rapport à ce qui existe.
  • quand elle est épanouissante, c’est-à-dire qu’elle correspond aux motivations, à l’expérience, au savoir faire et aux centres d’intérêt de son créateur.

Un projet viable est également défini par sa plus value dans la solution apportée. On pourra ainsi déterminer la viabilité d’un projet en se posant les questions suivantes :

  • L’idée que je souhaite développer est-elle déjà déposée ?
  • Cette idée apporte-t-elle une réponse à un besoin ?
  • Le marché visé est-il accessible ?
  • Est-ce le bon timing pour proposer ce produit ou service ?
  • Par quels moyens proposer mon offre ?
  • Ais-je les fonds nécessaires pour ce projet ?

Pourquoi vérifier la faisabilité d’un projet ?

Créer son entreprise est une aventure risquée. C’est pourquoi tester la viabilité d’un futur produit ou service permet non seulement de limiter les risques, mais également de planifier au mieux le projet et de mesurer les futurs objectifs à atteindre.

Le business plan, outil clé pour faire le point sur la viabilité d’un projet :

Le business plan (ou bilan prévisionnel), permet de structurer son projet et d’adapter les informations, en établissant précisément les objectifs, les risques, les contraintes. C’est aussi une étape clé pour dresser les prévisions financières.

Si il est un outil indispensable à mettre en avant auprès d’éventuels futurs porteurs de projet, cette étape vous donnera un premier aperçu non négligeable pour savoir si votre projet est rentable, solide et cohérent.

Comment faire un business plan et que doit-il contenir ?

Un business plan bien construit se compose de la manière suivante :

    1. L’executive summary : pour donner envie au lecteur d’en savoir davantage.
    2. Votre présentation.
    3. La présentation de votre projet.
    4. La partie économique, regroupant la présentation du produit ou service ainsi que le business model, l’étude de marché, la stratégie, les prévisions de chiffres d’affaires et les moyens à mettre en œuvre pour y parvenir.
    5. La partie financière, comprenant le tableau des investissements, le plan de financement initial, le compte de résultat, le plan de trésorerie, le seuil de rentabilité et les prévisionnels financiers sur trois ans.

La partie juridique, avec la forme juridique choisie et le capital social.

Zoom sur le business model

En plus d’être l’élément central du business plan, le business model, ou modèle économique, est un élément indispensable dans la démarche d’étude de faisabilité du projet. Il sert à affiner de manière précise l’impact des projections financières. Il décrit la façon dont l’entreprise sera rentable.

Sa fonction, contrairement au business plan qui sert à synthétiser l’ensemble d’un projet, est de définir la manière dont l’entrepreneur va transformer l’idée de départ en valeur sur le marché, et cela en plusieurs points :

  • Définition de la cible visée
  • Prévision de la valeur apportée de l’idée
  • Définition du positionnement vis-à-vis des concurrents
  • Choix des circuits de distribution.

Il est finalement une déclinaison de la stratégie de votre entreprise. Voici quelques questions qu’il sera indispensable de vous poser afin de bâtir votre modèle économique

  • Que vendez-vous et pourquoi le vendez-vous ? -> votre proposition de valeur
  • A qui le vendez-vous ? -> vos clients
  • Avec quelles ressources le vendez-vous ? -> partenaires, ressources-clés
  • Comment le vendez-vous ? -> canaux, relation-clients
  • Combien le vendez-vous ? -> flux de revenus, structure de coûts

Zoom sur l’étude de marché

Afin de vous assurer que vous visez le bon marché, et que ce dernier est prêt à vous accueillir (et donc afin de limiter les risques au lancement), il est fortement conseillé de procéder à une étude de ce marché. Elle va permettre de déterminer le positionnement concurrentiel à adopter et évaluera les parts de marché potentielles.

  1. Définition du marché visé
  2. Analyse de la demande.
  3. Analyse de l’offre.
  4. Analyse de l’environnement du projet.

Il existe deux grands axes complémentaires à partir desquels faire ses recherches pour réaliser son étude de marché :

  • L’étude quantitative qui permet d’obtenir des statistiques et des données chiffrées par le biais de questionnaires ou sondages.
  • L’étude qualitative qui permet d’explorer en profondeur la demande et de faire une étude de votre produit/service par le biais d’interviews ou tests utilisateurs.

Faire un business plan a vocation à vous indiquer clairement la faisabilité de votre projet. Mais, il est possible que sa conclusion ne soit pas optimale pour vous lancer. En l’état, votre projet a davantage de chance d’être voué à l’échec que de réussir sans risques.

Dans ce cas, pas de panique ! Il est encore temps de réajuster les éléments qui le constituent : revoyez par exemple votre positionnement sur le marché visé, redéfinissez votre cible, réajustez vos prévisions financières…

En bref, chacun de ces éléments s’articule parfaitement les uns avec les autres pour vous permettre une étude approfondie et réaliste de la viabilité de votre projet.

Nous vous conseillons néanmoins de vous faire accompagner dans cette étape du processus de l’entrepreneuriat. Car, davantage que de connaissances techniques, elle nécessite de la rigueur et de la méthode.

Pour compléter votre lecture, consultez nos deux articles annexes :

Découvrez les avantages de faire un business plan en ligne 
Pourquoi réaliser son Business Plan avec Planoo.

 

Back To Top