skip to Main Content
Comment Réussir Un Business Plan Financier En 10 étapes ?

Comment réussir un Business Plan Financier en 10 étapes ?

Le Plan d’affaires ou Business Plan est un outil de pilotage pour les porteurs de projets. Il sert à prouver la viabilité et la rentabilité du projet grâce à des prévisionnels financiers et un modèle économique fiable notamment.
C’est précisément pour cette raison que faire un Business Plan financier est synonyme de données concrètes. L’objectif de ce document est de trouver des financements, il est donc essentiel que ces données soient cohérentes par rapport à votre projet.

1. Présentation de votre projet de création d’entreprise

Pour commencer à établir un Business Plan, vous devez donner certaines informations relatives à votre entreprise.
Il y aura notamment sa dénomination sociale, sa forme juridique, son régime d’imposition ainsi que des informations sur son activité.

Concernant le choix de votre forme juridique, il est préférable de se faire accompagner car chaque forme a des spécificités et votre choix dépend bien évidemment de votre projet. Le régime d’imposition quant à lui, aura une incidence au niveau de l’imposition des bénéfices.

2. Configuration de votre Business Plan

Pour bien démarrer votre partie financière, vous allez « configurer » votre Business Plan, ce paramétrage va impacter vos prévisions financières.
Vous allez d’abord renseigner le montant de votre capital social, qui correspond aux apports des associés dans la société.

Ensuite, à vous de définir le nombre d’exercices comptables, c’est-à-dire l’horizon du Business Plan (en années) que vous souhaitez. Vous pouvez donc faire un Business Plan 3 ans, 5 ans…
Il est par ailleurs pertinent de mentionner d’autres informations telles que la date de création, la date de clôture du 1er exercice, la TVA et le mode de TVA.

3. Saisonnalité de vos ventes

La saisonnalité des ventes indique le niveau d’activité de votre entreprise en fonction de la période. Généralement, l’activité d’une entreprise peut plus ou moins varier selon la saison ou un événement particulier.

Par ailleurs, cela se reflète bien en ce moment avec le contexte de crise sanitaire. De nombreuses entreprises ont une activité réduite et elles doivent évidemment le prendre en compte pour calculer un compte de résultat prévisionnel.

4. Vos Revenus et prévisionnel de vos ventes

Dans la partie « revenus » vous allez devoir établir votre chiffre d’affaires avec un résultat financier. Lors de cette étape, vous indiquerez vos produits ou services proposés par votre entreprise ainsi que leurs prix respectifs.

Pour calculer vos revenus, vous allez devoir estimer quel sera le nombre de produits ou services vendus à l’année et calculer en fonction du prix unitaire de ces derniers, le coût de revient, les commissions éventuelles versées aux commerciaux, la TVA ainsi que le délai de paiement théorique des clients.

5. Vos charges prévisionnelles de votre structure

Dans la continuité de votre Business Plan financier, vous listerez vos différentes charges qui correspondent à toutes les dépenses de l’entreprise, hors personnel et coût d’achat de produits / services, que votre entreprise devra supporter.

Nous pouvons inclure dans les dépenses, les loyers immobiliers, les fournitures et consommables, la communication online et offline, les honoraires comptables, juridiques, etc. Il ne faut d’ailleurs pas oublier que certaines charges sont amenées à augmenter si votre entreprise devient plus grande.

6. Vos charges prévisionnelles de personnel

Vous allez probablement avoir des charges de personnel car vous aurez besoin de moyens humains pour développer votre entreprise. Il convient donc de lister tous vos salariés avec la fonction, le statut (notez que le statut fait varier le montant des cotisations sociales) et la rémunération sur une année complète.

Vous pouvez ajouter d’autres éléments tels que le temps de travail annuel en pourcentage (sachant que qu’une personne travaillant 35 heures par semaine correspond à 100%), la date d’embauche et la date de fin de contrat.

7. L’estimation de votre besoin en fond de roulement (BFR)

Votre besoin en fonds de roulement, correspond au décalage entre le moment où vos clients vous règlent et le moment où vous réglez vos fournisseurs.
Concrètement, si le délai de règlement à vos fournisseurs est de 15 jours alors que celui accordé à vos clients est de 30 jours, vous aurez 15 jours de décaissements à financer en BFR.

Vous allez devoir renseigner certaines informations telles que le délai de paiement théorique des clients, des fournisseurs, l’estimation des avances et acomptes reçus des clients, ceux à verser aux fournisseurs et votre stock en jours de marchandises vendues. Cette étape va vous aider à établir un plan de trésorerie prévisionnel.

8. Vos investissements nécessaire à la création de votre entreprise

La création d’une entreprise peut amener à réaliser de nombreux investissements. Ne serait-ce qu’au démarrage de votre activité et dans les mois à venir, vous aurez de nombreux frais à prévoir tels que le matériel informatique, les produits et charges, le fonds de commerce, les brevets, les marques, etc…

Par la suite, vous aurez d’autres investissements à réaliser tout au long de la vie de votre entreprise et tout cela est évidemment à prendre en compte pour rédiger votre Business Plan.

9. Vos sources de financements

Dans cette partie, vous allez devoir construire votre plan de financement prévisionnel en précisant tous les moyens de financements qui vont vous aider (apport personnel, prêt bancaire, investisseurs, aides…). Pour apporter plus de précisions, vous pouvez également ajouter la date de souscription, la durée, le différé, le montant ainsi que le taux.

Cette partie est inévitable pour construire un Business Plan convaincant car on doit comprendre de quelles manières vous allez financer votre projet et ce qu’il vous manque.

10. Les annexes

Lors de la rédaction de votre Business Plan, il est possible d’ajouter certaines annexes qui peuvent être très pertinentes au regard de tout ce qui a été dit précédemment car elles vont venir renforcer vos propos.

Globalement, vous allez détailler votre plan financier prévisionnel, vous pouvez donc ajouter un tableau de trésorerie détaillée, un détail des frais généraux prévisionnels ou bien un détail des impôts et taxes prévisionnels.

 

Pour plus de détails sur les notions financières, vous pouvez consulter l’article : Business Plan : 10 étapes à connaître et comprendre pour bien se lancer.

Back To Top